S’informer et apprendre en ligne

OWL, LMS, iLES.

Accueil > Ressources > Cartes et projections

Cartes et projections

lundi 11 avril 1994

Une carte représente une portion de la Terre sur une surface plane. Comme la Terre n’est pas plate, cette représentation nécessite certaines conventions de projection. Ces projections produisent des distorsions. Certaines projections, comme la projection équirectangulaire qui
prend la latitude comme coordonnée x et la longitude comme coordonnée y, ne préservent ni l’aire ni les angles. D’autres en revanche conservent une ou plusieurs propriétés de la surface terrestre. Une projection à aire constante, par exemple, présente la particularité suivante : deux régions de même aire sur la carte ont la même aire sur la Terre. La projection azimutale de Lambert, qui projette sur un plan tangent en un point du globe, préserve les aires ainsi que les directions depuis le point de tangence. La projection de Mercator est une projection cylindrique depuis le centre de la Terre. Elle préserve les angles mais pas les aires. Elle est particulièrement utile pour la navigation car une ligne droite sur la carte correspond à un cap constant. La projection sinusoïdale et la projection de Mollweide appartiennent à la classe des projections pseudo-cylindriques pour lesquelles les parallèles deviennent des lignes droites et les méridiens des lignes courbes dont l’espacement est ajusté pour préserver les aires. La projection conique d’Albers est une projection à aire constante qui préserve l’échelle selon deux parallèles (qu’il faut spécifier).

Projections
Projections équirectangulaire (à gauche), cylindrique de Lambert (au centre) et azimutale de Lambert à droite).

Voir aussi : World Map Projections from the Wolfram Demonstrations Project.

Lettre précédente
Lettre suivante


Voir en ligne : Lettre au format pdf